11 décembre 2018

5 min à lire

Assez tardé, il est temps d’épargner
Déterminer combien épargner par mois peut s’avérer aussi difficile que décourageant.
Claudia Rainbacher - Board member - FWU Life Insurance Austria AG - Person Image

Claudia Rainbacher - Board member - FWU Life Insurance Austria AG

Déterminer combien épargner par mois peut s’avérer aussi difficile que décourageant. Entre les factures, les travaux de peinture et la nouvelle voiture, pas facile de se préparer pour l’avenir (et les éventuels coups durs).

Mais ne désespérez pas. En suivant ces trois étapes simples, vous pourrez commencer à économiser dès maintenant, sans vous arracher les cheveux.

1: Trouvez votre motivation

Première étape: définir les raisons pour lesquelles vous voulez épargner. Votre objectif peut être à court terme, comme acheter un nouvel ordinateur ou le premier vélo de votre enfant, ou bien à long terme comme créer votre entreprise ou préparer une retraite sereine.

Estimez de manière approximative le montant dont vous avez besoin pour atteindre votre objectif, et notez-le. Cette somme vous paraît peut-être astronomique aujourd’hui, mais garder une trace de votre but le rendra plus concret. Et vos progrès pourraient bien vous étonner quand, dans quelque temps, vous verrez où vous en êtes par rapport à cet objectif.

Tout le monde n’a pas une vision claire de ses objectifs, et c’est normal. Mais ne restez pas dans l’illusion que vous n’aurez jamais besoin d’épargne. 

Même si vous n’avez pas de projet de grande envergure dans l’immédiat, il est toujours bon d’avoir un peu d’argent de côté au cas où le réfrigérateur tomberait en panne, ou pour des vacances de dernière minute dont vous avez soudain absolument besoin.

L’idée n’a rien d’agréable, mais si quelque chose venait à vous arriver, comme perdre votre travail et mettre du temps à en retrouver un, vous apprécierez sûrement d’avoir un peu d’argent disponible pour passer ce cap. Idéalement, avoir trois à six mois de revenus de côté constitue une sécurité financière raisonnable et peut être un bon objectif à se fixer, même si vous ne pensez pas pouvoir y arriver dans l’immédiat.

2: Faites parler les chiffres

Une fois vos objectifs définis, il est temps d’estimer combien vous pouvez (et voulez) mettre de côté chaque mois. 

Pour commencer, suivez la règle du 50/20/30. Ce principe de budgétisation consiste à dédier 50% de vos revenus au loyer, aux factures de consommation courantes et à la nourriture, et 20% à votre épargne. Les 30% restants iront vers les dépenses dites discrétionnaires, c’est-à-dire la partie plaisir: les sorties, une irrésistible paire de chaussures ou un week-end d’escapade en famille.

Impossible? Pas de soucis. De toutes petites économies valent mieux que rien du tout. Réévaluez votre propre 50/20/30 selon des chiffres plus réalistes pour vous, et faites-en votre budget de départ.

3: Ne lâchez rien

Entre l’intention et l’action, il y a parfois un monde. Battez le fer quand il est chaud: mettez en place un virement permanent de votre compte courant vers votre compte épargne le jour suivant la réception de votre salaire. Vous aurez déjà bonne conscience d’avoir enclenché le plan d’attaque. Et comme vous ne «verrez» jamais l’argent avant qu’il atterrisse dans votre tirelire, vous épargnerez sans stress et sans effort. 

Mais surtout, la tentation sera moins forte de repousser à plus tard le moment de mettre de l’argent de côté – une tâche peu enthousiasmante. Consacrez-vous à l’achat de ce nouvel ordinateur / cette nouvelle entreprise / ce voyage autour du monde!

Highlight Box Stop Stalling FR
FWU Logo
Prêt à épargner pour l’avenir ? Nous vous mettrons en contact avec un conseiller dans votre région.
1 2
Suite