Le Grand Glossaire de l'Investissement

ABCDEFGHI ∙ J ∙ KLMNOPQRSTUVWXY ∙ Z

A

Une action représente une part de propriété dans une entreprise. Lorsque vous détenez une action, vous devenez actionnaire d'une entreprise et possédez ainsi une fraction de cette entreprise.

Les actions des sociétés cotées s'échangent en bourse et constituent l'un des instruments financiers les plus couramment négociés sur les marchés financiers.

Les investisseurs achètent des actions dans l'espoir de réaliser un profit grâce à l'appréciation de la valeur de ces actions et aux dividendes versés par les entreprises.

L'Autorité des marchés financiers (AMF), est l'entité de régulation financière en France chargée de surveiller et de réglementer les marchés financiers.

Sa mission principale est de garantir l'intégrité, la transparence et la stabilité des marchés financiers français.

L'AMF exerce un contrôle sur les acteurs financiers, y compris les entreprises cotées en bourse, les intermédiaires financiers, et les professionnels de la finance, afin de s'assurer qu'ils respectent les règles et les normes établies pour protéger les investisseurs et maintenir la confiance dans les marchés.

Elle veille également à la diffusion d'informations exactes et pertinentes pour les investisseurs et joue un rôle essentiel dans l'éducation financière du public.

Un actif financier est un instrument ou un titre qui représente une valeur monétaire et qui peut généralement être acheté, vendu ou échangé sur des marchés financiers.

Les actifs sont des éléments de patrimoine détenus par des individus, des entreprises ou des institutions financières. Ils peuvent prendre diverses formes, notamment des actions, des obligations, des fonds communs de placement, des contrats à terme, des options, des devises, etc.

Les actifs financiers sont acquis dans le but de générer un rendement financier, que ce soit sous forme de revenus périodiques (tels que les dividendes pour les actions ou les coupons pour les obligations) ou de gains en capital résultant de l'appréciation de la valeur de l'actif.

Ils sont un élément central dans la gestion de portefeuille et dans la construction de stratégies d'investissement visant à atteindre des objectifs financiers à court ou à long terme.

L'allocation d'actifs est le processus de répartition des investissements entre différentes catégories d'actifs, telles que actions, obligations, immobilier et liquidités, dans un portefeuille.

L'objectif est d'équilibrer le rendement attendu et le niveau de risque en fonction des objectifs financiers, du profil de risque de l'investisseur et des conditions du marché.

Une allocation d'actifs bien diversifiée peut aider à atténuer les risques et à optimiser les rendements potentiels.

L'alpha est une mesure qui évalue la performance d'un placement financier par rapport à un indice de référence.

Il représente la partie du rendement du placement qui ne peut être expliquée par les mouvements généraux du marché ou de l'indice.

Si l'alpha est positif, cela indique que le placement a surperformé par rapport à l'indice de référence, alors qu'un alpha négatif suggère une sous-performance.

Il mesure donc la valeur ajoutée ou la performance spécifique d'un investissement au-delà des variations du marché.

L'analyse factorielle est une technique statistique qui permet de réduire la complexité des données en identifiant des facteurs ou des variables latentes qui expliquent la variabilité observée dans un ensemble de données.

Elle est couramment utilisée en sciences sociales, en psychologie et dans d'autres domaines pour révéler des modèles sous-jacents dans les données et simplifier l'analyse.

L'analyse factorielle est au coeur de notre stratégie Forward Quant : elle guide nos décisions d'investissement en nous permettant d'identifier des tendances précises en temps réel, à l'échelle mondiale.

L'analyse quantitative est une approche de l'investissement qui se concentre sur l'utilisation de données chiffrées, modèles mathématiques et statistiques pour évaluer des investissements.

Elle implique l'examen et l'interprétation de données financières telles que les ratios financiers, les rendements passés, les modèles de prix des actions, et d'autres mesures numériques.

Cette méthode vise à prendre des décisions d'investissement en se basant sur des informations quantifiables plutôt que sur des aspects qualitatifs.

En utilisant des outils et des algorithmes, l'analyse quantitative cherche à prédire les tendances du marché, à évaluer le risque et à identifier des opportunités d'investissement en se basant sur des calculs et des modèles mathématiques.

C'est sur ce principe que repose notre solution Forward Quant, combinant ainsi assurance-vie et placement financier intelligent.

L'asset management, ou gestion d'actifs en français, désigne la pratique de gérer de manière efficace et stratégique les investissements d'une entreprise ou d'un individu, afin d'optimiser leur valeur et leur rentabilité.

Cela implique la planification, l'acquisition, la surveillance et la gestion de divers actifs dans le but de maximiser les rendements et minimiser les risques.

L'aversion au risque décrit la préférence d'un investisseur à éviter les situations incertaines ou à risque.

Les personnes ayant une forte aversion au risque ont une réticence à prendre des risques importants, préférant des investissements plus stables ou sûrs, même si cela signifie potentiellement des rendements plus modestes.

Cela se manifeste par une préférence pour des actifs financiers moins volatils ou des stratégies d'investissement qui offrent une plus grande sécurité et stabilité, même au détriment de rendements potentiels plus élevés.

L'aversion au risque varie d'un individu à l'autre et peut influencer les décisions d'investissement en favorisant la protection du capital plutôt que la recherche de gains plus importants.

202310 Glossary letters A
B

Le beta est un indicateur utilisé en finance pour évaluer la volatilité ou le niveau de risque d'un actif financier, comme une action, par rapport à un marché plus large.

Il mesure la sensibilité d'un actif à des fluctuations du marché. Un beta de 1 signifie que l'actif bouge en accord avec le marché.

Un beta supérieur à 1 indique une plus grande sensibilité aux mouvements du marché, tandis qu'un beta inférieur à 1 indique une moindre sensibilité.

Cela aide les investisseurs à évaluer le niveau de risque d'un actif par rapport au marché dans le but de mieux comprendre comment il pourrait réagir aux fluctuations générales du marché.

La bourse est un marché financier où les actifs financiers tels que les actions, les obligations, les matières premières et d'autres instruments financiers sont achetés et vendus.

Elle sert de lieu de rencontre pour les investisseurs, les traders et les entreprises qui souhaitent négocier ces actifs.

Les opérations sur les bourses sont généralement supervisées par des autorités de régulation financière pour garantir l'intégrité et la transparence des marchés.

Les informations sur les transactions effectuées en bourse sont largement accessibles au public, ce qui en fait un baromètre important de l'économie et des perspectives des entreprises.

Pour qu'une entreprise puisse s'inscrire à une bourse, elle doit respecter certains critères et règlements, par exemple sur la façon de tenir sa comptabilité et d'informer ses actionnaires.

La blockchain est une technologie de registre numérique décentralisé qui enregistre des transactions de manière sécurisée et transparente.

Elle se compose de blocs de données liés entre eux de manière chronologique, formant une chaîne continue. Chaque bloc contient un ensemble de transactions et est sécurisé à l'aide de techniques de cryptographie.

La blockchain est surtout connue pour son rôle dans la gestion des cryptocurrencies telles que le Bitcoin.

Une bulle financière est une situation sur les marchés financiers où les prix des actifs augmentent de manière spectaculaire et déconnectée de leurs fondamentaux économiques réels.

Cette augmentation excessive des prix est souvent alimentée par un engouement irrationnel des investisseurs, qui achètent ces actifs dans l'espoir de réaliser des gains rapides. Cependant, ces prix surévalués ne sont pas soutenus par des facteurs fondamentaux tels que la croissance des bénéfices ou la demande réelle, ce qui signifie qu'ils sont vulnérables à un effondrement soudain.

Lorsque la bulle finit par éclater, les prix chutent brusquement, entraînant des pertes financières importantes pour les investisseurs et parfois des répercussions graves sur l'économie globale.

Les bulles financières sont souvent associées à des périodes d'optimisme excessif et à un comportement spéculatif, et leur détection et leur gestion sont des préoccupations majeures pour les régulateurs financiers.

Le bénéficiaire effectif désigne la personne physique qui, en fin de compte, possède, contrôle ou bénéficie des avantages d'une entreprise ou d'une entité juridique.

Il s'agit de la personne réelle qui dirige ou possède une société, souvent utilisée pour des raisons légales ou fiscales.

La détermination du bénéficiaire effectif est importante pour la transparence financière et la lutte contre le blanchiment d'argent.

Les BTF (Bons du Trésor à Court Terme) sont des titres de dette émis par le Trésor public français pour une durée de moins d'un an.

Ils permettent à l'État de lever des fonds à court terme pour couvrir des besoins temporaires de financement.

Les BTF sont considérés comme des investissements à faible risque et sont largement utilisés dans la gestion de la trésorerie par les investisseurs institutionnels et les banques.

Le budget de risque fait référence à la portion du capital qu'un investisseur est prêt à consacrer à des investissements plus risqués.

C'est une approche stratégique où un investisseur alloue consciemment une partie de son portefeuille à des investissements plus volatils ou à risque élevé, tout en gardant une partie plus sûre pour atténuer les pertes potentielles.

Ce budget est déterminé en fonction de la tolérance au risque personnelle, des objectifs financiers et de la durée pendant laquelle l'argent peut être investi.

Il vise à maximiser les rendements potentiels tout en reconnaissant et en contrôlant le niveau de risque pris.

202310 Glossary letters B
C

Le CAC 40 est un indice boursier français qui représente les 40 plus grandes entreprises cotées en bourse à la Bourse de Paris (Euronext Paris). Il sert de baromètre de la performance des marchés financiers en France et est largement utilisé pour évaluer l'économie française.

Un call option est un contrat financier qui donne à l'acheteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter un actif (comme une action) à un prix prédéterminé avant une date d'expiration spécifique. Cela permet à l'acheteur de profiter d'une hausse des prix de l'actif.

Le capital-investissement, ou private equity, est une forme d'investissement dans laquelle des investisseurs, souvent des sociétés de capital-investissement, fournissent des fonds à des entreprises en échange d'une participation dans leur propriété ou de titres convertibles.

L'objectif du capital-investissement est généralement de soutenir la croissance, la restructuration ou le développement d'entreprises qui ont un fort potentiel de rendement. Les investisseurs en capital-investissement, également appelés "investisseurs en private equity", peuvent collaborer étroitement avec la direction de l'entreprise pour améliorer la performance opérationnelle et créer de la valeur.

Ce type d'investissement a souvent un horizon à plus long terme et implique une implication plus active que les investissements traditionnels.

Le capital-risque, aussi appelé venture capital, est un type d'investissement axé sur le financement d'entreprises nouvelles, souvent à un stade précoce, et présentant un fort potentiel de croissance.

Les investisseurs en capital-risque fournissent des fonds à ces entreprises en échange d'une participation au capital, prenant souvent des risques plus élevés dans l'espoir d'un retour financier important à long terme.

Ces investissements visent à soutenir le développement et l'expansion d'entreprises innovantes, souvent dans des secteurs technologiques ou en émergence, en apportant non seulement des fonds, mais aussi des conseils et des contacts pour favoriser leur croissance.

Le cash flow représente la différence entre les entrées et les sorties d'argent d'un investissement, d'une entreprise ou d'un projet, souvent mesuré sur une période donnée, comme un mois ou une année.

Un cash flow positif signifie que l'entreprise ou l'investissement génère plus d'argent qu'il n'en dépense, tandis qu'un cash flow négatif indique l'inverse.

Cette mesure est cruciale car elle permet d'évaluer la santé financière d'un investissement, sa capacité à générer des liquidités et à honorer ses obligations financières.

Un cash flow sain est vital pour la croissance et la durabilité d'un investissement ou d'une entreprise.

Le capital management fait référence à la gestion stratégique des ressources financières et des actifs d'une entreprise ou d'un individu.

Cela englobe la planification, l'allocation et l'utilisation efficace du capital disponible pour atteindre des objectifs financiers spécifiques.

Il s'agit de maximiser le rendement tout en minimisant les risques, en utilisant des stratégies diverses telles que l'investissement, la gestion de trésorerie, la répartition d'actifs, et d'autres méthodes visant à optimiser la croissance et la rentabilité des fonds disponibles.

Le capital management se distingue de l'asset management car il englobe la gestion globale des ressources financières, y compris la planification financière et la gestion de dettes, tandis que l'asset management se concentre sur la gestion spécifique des actifs financiers.

Une classe d'actifs est une catégorie d'investissements financiers partageant des caractéristiques similaires en termes de comportement, de rendement et de risque.

Les classes d'actifs sont souvent regroupées en fonction de leur nature intrinsèque et de leurs propriétés sous-jacentes.

Les principales classes d'actifs comprennent les actions (actions), les obligations (titres de créance), les liquidités (argent disponible immédiatement), les biens immobiliers (investissements immobiliers), et d'autres types d'actifs tels que les matières premières.

Les investisseurs construisent généralement leurs portefeuilles en répartissant leurs fonds entre différentes classes d'actifs pour diversifier leurs investissements et gérer le risque.

Chaque classe d'actifs a ses propres avantages, inconvénients, et caractéristiques uniques en termes de rendement, de volatilité et de corrélation avec d'autres classes d'actifs, ce qui permet aux investisseurs de concevoir des stratégies d'investissement adaptées à leurs objectifs et à leur tolérance au risque.

Un compte épargne et un contrat d'assurance vie sont deux produits financiers distincts, chacun avec ses propres caractéristiques et objectifs.

Un compte épargne est un produit bancaire qui permet de déposer de l'argent en toute sécurité et de générer des intérêts sur les fonds déposés.

Le compte épargne est donc principalement destiné à conserver des fonds pour des objectifs à court terme, offrant une sécurité et une liquidité, tandis qu'un contrat d'assurance vie combine une protection en cas de décès et des avantages fiscaux avec des aspects d'investissement pour potentiellement augmenter la valeur du capital investi, dans le but par exemple de préparer sa retraite.

Le compte-titre est un compte d'investissement permettant d'acheter, vendre et détenir divers types de valeurs mobilières telles que des actions, des obligations, des fonds communs de placement ou des ETF (fonds négociés en bourse).

Il offre une grande souplesse en matière de choix d'investissement et permet à l'investisseur de gérer activement son portefeuille.

La principale différence entre un compte-titre et un contrat d'assurance-vie réside dans l'objectif et la nature des produits : le compte-titre est principalement un compte d'investissement permettant l'achat et la vente de valeurs mobilières, tandis que le contrat d'assurance vie combine une couverture d'assurance avec des composantes d'investissement, offrant également des avantages fiscaux spécifiques.

La corrélation décrit la relation entre les mouvements de deux actifs ou plus sur le marché financier.

Elle mesure la façon dont ces actifs évoluent en relation les uns aux autres. Une corrélation positive signifie que les actifs ont tendance à bouger dans la même direction : lorsque l'un monte, l'autre a tendance à monter aussi.

En revanche, une corrélation négative implique que les actifs se déplacent dans des directions opposées.

Comprendre la corrélation entre les actifs aide les investisseurs à diversifier leurs portefeuilles en choisissant des actifs qui ne réagissent pas de la même manière aux mêmes facteurs, réduisant ainsi le risque global.

Un courtier est un professionnel du secteur de l'assurance qui agit en tant qu'intermédiaire entre les clients (les assurés) et les compagnies d'assurance.

Le rôle principal d'un courtier en assurance est d'aider les clients à trouver des polices d'assurance appropriées pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Les courtiers en assurance sont tenus de respecter des normes éthiques et légales pour garantir qu'ils agissent dans l'intérêt de leurs clients.

Leurs responsabilités incluent notamment l'analyse des besoins, la comparaison des offres, la gestion des sinistres et le conseil en continu.

Une cryptomonnaie est une forme de monnaie numérique conçue pour fonctionner comme un moyen d'échange, similaire aux devises traditionnelles telles que l'euro ou le dollar.

Cependant, contrairement aux devises traditionnelles émises par les gouvernements, les cryptomonnaies sont décentralisées et fonctionnent sur une technologie de registre distribué appelée blockchain.

Elles utilisent aussi la cryptographie pour sécuriser les transactions et contrôler la création de nouvelles unités.

Les cryptomonnaies, telles que Bitcoin et Ethereum, ont gagné en popularité ces dernières années, attirant l'attention des investisseurs, des entreprises et du grand public.

202310 Glossary letters C
D

Les dérivés sont des instruments financiers dont la valeur est dérivée du prix d'un actif sous-jacent, tel que des actions, des obligations, des matières premières ou des devises.

Les dérivés comprennent des contrats tels que les options et les contrats à terme.

Les investisseurs utilisent les dérivés à des fins diverses, notamment pour se protéger contre les fluctuations de prix, spéculer sur les mouvements futurs du marché ou encore ajuster leurs positions existantes.

Ces instruments peuvent offrir des possibilités de gestion des risques, mais en raison de leur complexité, ils comportent également des risques potentiels et nécessitent une compréhension approfondie avant d'être utilisés dans une stratégie d'investissement.

La distribution dans le cadre de l'investissement se réfère généralement à la répartition des revenus générés par un investissement.

Cela peut inclure la distribution de dividendes pour les actions d'une entreprise, les intérêts pour les obligations, ou d'autres formes de rendements financiers.

La distribution peut être régulière, comme les dividendes trimestriels versés aux actionnaires, ou ponctuelle, telle qu'une distribution exceptionnelle de bénéfices.

Dans le contexte des fonds d'investissement, la distribution peut également se référer à la distribution des gains de capital réalisés par le fonds.

La façon dont les revenus sont distribués peut varier en fonction du type d'investissement et des politiques spécifiques de l'émetteur ou du gestionnaire de fonds.

Un dividende est une distribution périodique de revenus aux actionnaires d'une entreprise. Il s'agit d'une part des bénéfices de l'entreprise qui est reversée aux détenteurs d'actions en fonction du nombre d'actions qu'ils possèdent.

La diversification est une stratégie d'investissement visant à réduire le risque global d'un portefeuille en répartissant les investissements sur différents types d'actifs ou d'instruments financiers.

L'idée sous-jacente de la diversification est que différents actifs ou classes d'actifs réagissent différemment aux événements du marché et aux conditions économiques.

En investissant dans une variété d'actifs, un investisseur peut atténuer le risque lié à la sous-performance ou à la volatilité excessive d'un seul actif.

202310 Glossary letters D
E

L'écart-type est une mesure statistique qui évalue la dispersion des rendements d'un investissement par rapport à sa moyenne.

Il quantifie la volatilité ou le risque d'un actif financier. Un écart-type élevé indique une plus grande variabilité des rendements, ce qui suggère un niveau de risque plus élevé.

À l'inverse, un écart-type plus bas indique une stabilité relative des rendements, ce qui est associé à un risque moindre.

Les investisseurs utilisent souvent l'écart-type pour évaluer la variabilité des rendements d'un actif et prendre des décisions éclairées en matière de gestion des risques et de diversification de leur portefeuille.

L'économie circulaire est un modèle économique qui vise à minimiser le gaspillage des ressources en réutilisant, recyclant et régénérant des produits, matériaux et ressources, plutôt que de les éliminer après utilisation. Elle vise à créer un système plus durable en réduisant les déchets, en économisant les ressources naturelles et en favorisant une utilisation plus efficace des produits.

L'économie de marché est un système économique où les décisions liées à la production, à la distribution et à la fixation des prix sont principalement déterminées par les forces du marché, c'est-à-dire l'offre et la demande.

Dans une économie de marché, les entreprises et les individus ont une grande autonomie pour prendre des décisions économiques, et les ressources sont allouées en fonction des choix individuels des consommateurs et des entreprises.

Les gouvernements interviennent généralement de manière limitée, se concentrant souvent sur la régulation du marché pour assurer la concurrence équitable.

Ce système favorise la libre entreprise, l'innovation et la concurrence, mais peut également entraîner des inégalités économiques et nécessite une régulation appropriée pour éviter les abus.

ESG fait référence aux critères environnementaux (E), sociaux (S) et de gouvernance (G) qui sont utilisés pour évaluer les performances d'une entreprise ou d'un investissement.

Les investisseurs intègrent de plus en plus les critères ESG dans leurs décisions d'investissement pour aligner leurs portefeuilles avec leurs valeurs personnelles et pour soutenir des entreprises qui adoptent des pratiques durables et responsables.

En outre, les entreprises qui excellent dans les critères ESG sont souvent considérées comme étant mieux préparées à faire face aux défis futurs, à gérer les risques et à maintenir la confiance des investisseurs et des clients.

Les ETF, ou Exchange-Traded Funds, sont des fonds d'investissement cotés en bourse qui permettent aux investisseurs d'acheter et de vendre des parts tout au long de la journée, comme des actions ordinaires.

Conçus pour suivre la performance d'un indice, d'un panier d'actifs ou d'une stratégie d'investissement spécifique, les ETF offrent une diversification instantanée et un accès à une grande variété d'actifs.

Ils sont réputés pour leur faibles coûts, leur liquidité élevée et leur transparence, ce qui en fait un choix populaire parmi les investisseurs cherchant à construire des portefeuilles diversifiés à moindre frais et à tirer profit des mouvements du marché.

202310 Glossary letters E
F

La finance comportementale est une branche de la finance qui étudie la manière dont les émotions, les biais psychologiques et le comportement humain influent sur les décisions financières.

Plutôt que de supposer que les individus agissent de manière strictement rationnelle sur les marchés financiers, la finance comportementale reconnaît que les investisseurs peuvent être affectés par des facteurs émotionnels tels que la peur, la cupidité et le comportement grégaire.

Cette discipline cherche à comprendre comment ces influences psychologiques peuvent conduire à des décisions financières irrationnelles et à des marchés parfois inefficaces.

La finance comportementale offre ainsi une perspective alternative qui tient compte de la dimension émotionnelle et psychologique des marchés financiers et des choix d'investissement.

La fintech, ou technologie financière, est un secteur en pleine croissance qui combine la technologie avec les services financiers pour créer des innovations dans le domaine de la gestion de l'argent, des paiements, de l'investissement, du crédit et d'autres aspects du secteur financier.

Les entreprises fintech développent des applications, des plates-formes en ligne et des services numériques pour améliorer l'efficacité, la commodité et l'accessibilité des services financiers, perturbant souvent les modèles traditionnels.

Un fonds d'actions est un type de fonds d'investissement qui regroupe l'argent de plusieurs investisseurs pour acheter des actions de différentes entreprises.

Géré par des professionnels de la gestion de fonds, il offre aux investisseurs une diversification instantanée, car il investit dans un portefeuille d'actions provenant de divers secteurs, régions géographiques ou tailles d'entreprises.

Ces fonds permettent aux investisseurs de participer aux marchés boursiers sans avoir à acheter des actions individuelles, ce qui peut réduire le risque global en répartissant les investissements sur un large éventail d'entreprises.

Un fond commun de placement (FCP) est une structure d'investissement (OPCVM) qui rassemble l'argent de plusieurs investisseurs pour acheter un portefeuille diversifié d'actions, d'obligations ou d'autres actifs financiers.

Les gestionnaires de fonds gèrent le portefeuille au nom des investisseurs, ce qui permet une diversification instantanée et une gestion professionnelle des investissements.

Les investisseurs détiennent des parts du fonds en fonction de leur investissement, et les gains et les pertes sont répartis entre eux en proportion de leurs parts.

Le FIP, ou fonds d'investissement de proximité, est un type de placement collectif spécifique en France. Il a pour objectif d'encourager l'investissement dans des petites et moyennes entreprises (PME) situées dans une région déterminée.

Les FIP collectent des fonds auprès d'investisseurs, lesquels sont ensuite investis dans des entreprises locales, souvent innovantes ou à fort potentiel de croissance.

En retour, les investisseurs peuvent bénéficier d'avantages fiscaux, notamment des réductions d'impôts sur le revenu en fonction du montant investi.

Les FIP visent ainsi à stimuler le développement économique régional en soutenant financièrement les PME et en incitant les investisseurs à participer à cet effort tout en profitant d'avantages fiscaux.

Un fonds d'investissement est une structure financière qui permet à un groupe d'investisseurs de regrouper leurs ressources financières pour investir collectivement dans un portefeuille diversifié d'actifs.

Gérés par des professionnels de la finance, ces fonds visent généralement à maximiser les rendements tout en gérant le risque.

Les investisseurs détiennent des parts du fonds proportionnelles à leurs contributions, et les gains ou pertes sont répartis en fonction de la performance globale du portefeuille.

Les fonds d'investissement offrent une diversification instantanée et une gestion professionnelle, ce qui les rend populaires auprès des investisseurs individuels et institutionnels.

Les fonds propres représentent la partie du capital d'une entreprise qui n'est pas constituée de dettes ou d'emprunts.

Il s'agit des ressources financières fournies par les actionnaires et les bénéfices accumulés par l'entreprise au fil du temps.

Les fonds propres servent à financer les activités opérationnelles, les investissements et d'autres besoins financiers de l'entreprise.

Ils jouent un rôle crucial dans la stabilité financière d'une entreprise et déterminent sa capacité à résister aux revers financiers.

Les fonds propres sont également un indicateur clé de la santé financière d'une entreprise et peuvent être utilisés pour évaluer sa solvabilité et sa capacité à générer des rendements pour les actionnaires.

202310 Glossary letters F
G

La gestion active des investissements est une approche stratégique dans le domaine de la gestion de portefeuille financier, où les gestionnaires de fonds et les investisseurs prennent des décisions actives et fréquentes pour acheter, vendre ou réallouer des actifs en fonction de leur analyse et de leurs anticipations du marché.

Contrairement à la gestion passive, où l'objectif est de suivre passivement un indice ou un benchmark, la gestion active vise à surperformer le marché en identifiant des opportunités et en ajustant activement le portefeuille pour maximiser les rendements tout en gérant les risques.

Elle implique une recherche approfondie, une analyse continue et une réactivité aux conditions changeantes du marché, ce qui en fait une approche souvent privilégiée par les gestionnaires de fonds professionnels.

La gestion passive des investissements est une approche de gestion de portefeuille qui vise à reproduire passivement les performances d'un indice ou d'un benchmark spécifique, plutôt que de chercher à surperformer activement le marché.

Les gestionnaires de fonds ou les investisseurs passifs adoptent cette stratégie en investissant dans un portefeuille diversifié d'actifs qui reflète étroitement la composition de l'indice de référence choisi.

L'objectif principal de la gestion passive est de suivre de près les rendements du marché sous-jacent tout en minimisant les coûts de gestion, car elle nécessite généralement moins d'activité de gestion et de recherche.

Cette approche est couramment mise en œuvre à travers des fonds indiciels ou des ETF (Exchange-Traded Funds), offrant une alternative moins interventionniste à la gestion active pour les investisseurs qui cherchent à investir de manière diversifiée et à long terme.

Un green bond, ou obligation verte, est un type d'obligation émis par des entreprises, gouvernements ou entités financières pour financer des projets à impact environnemental positif.

Ces projets peuvent inclure des initiatives visant à réduire les émissions de carbone, à promouvoir les énergies renouvelables ou encore à améliorer l'efficacité énergétique.

L'émission d'un green bond est souvent accompagnée d'un engagement de transparence, avec la nécessité de rapporter de manière détaillée sur l'utilisation des fonds collectés et les résultats environnementaux obtenus.

Les investisseurs qui achètent des green bonds participent ainsi au financement de projets contribuant à la durabilité environnementale, tout en recevant des intérêts sur leur investissement.

Le growth equity, ou capital croissance, représente une forme d'investissement financier axée sur le soutien de la croissance et du développement d'entreprises en phase de maturité.

Contrairement aux capitaux-risque qui ciblent souvent des startups, le growth equity s'adresse à des entreprises déjà établies et ayant un historique de performances solide.

Les investisseurs en growth equity injectent des fonds dans ces entreprises avec l'objectif de stimuler leur expansion, notamment par le biais d'acquisitions, de développement de nouveaux produits ou marchés.

En retour, les investisseurs anticipent un rendement financier en bénéficiant de la croissance accrue de la valeur de l'entreprise au fil du temps.

Le growth equity se situe ainsi entre le stade de capital-risque et celui du capital-investissement traditionnel, offrant un soutien financier aux entreprises en croissance tout en conservant un certain niveau de contrôle sur leurs opérations.

202310 Glossary letters G
H

Les hedge funds sont des fonds d'investissement privés dont l'objectif est de générer une performance absolue.

Hedge fund signifie littérallement en français "fonds de couverture", or ce terme est trompeur puisqu'il s'agit de fonds particulièrement risqués.

En effet, les gestionnaires de ces fonds utilisent beaucoup de techniques spéculatives dans l'espoir de générer un maximum de gains et adoptent une gestion alternative, c'est-à-dire déconnectée des indices de la bourse.

Non ouverts au public et peu réglementés, ces fonds rencontrent un engouement croissant depuis plus de 10 ans et représentent aujourd'hui une part significative des transactions sur les marchés financiers.

L'hyperinflation est un phénomène économique extrême caractérisé par une augmentation massive et incontrôlée des prix des biens et des services dans une économie, généralement accompagnée d'une perte rapide de la valeur de la monnaie nationale.

Contrairement à l'inflation modérée, qui est une augmentation progressive des prix, l'hyperinflation se produit lorsque les taux d'inflation atteignent des niveaux astronomiques.

Les conséquences de l'hyperinflation sont dévastatrices, entraînant une perte de pouvoir d'achat pour les citoyens, la destruction de l'épargne, l'effondrement des marchés financiers, et une instabilité économique et sociale considérable.

Ce fut notamment le cas au Venezuela dans les années 2010 où les taux d'inflation ont atteint des milliers de pour cent en raison de problèmes économiques, de la chute des prix du pétrole (une source importante de revenus pour le pays) et de politiques économiques mal gérées.

L'horizon d'investissement fait référence à la période de temps pendant laquelle un individu ou une institution prévoit de maintenir un investissement avant de liquider ou de retirer ses fonds.

Cet horizon peut varier considérablement d'un investisseur à l'autre en fonction de ses objectifs financiers, de sa tolérance au risque et de sa situation personnelle.

Les horizons d'investissement peuvent être à court terme (quelques mois à quelques années), à moyen terme (cinq à dix ans) ou à long terme (plus de dix ans).

Les investisseurs doivent tenir compte de leur horizon d'investissement pour déterminer la stratégie d'allocation d'actifs la plus appropriée.

En général, un horizon d'investissement plus long peut permettre aux investisseurs de prendre des risques plus importants et de bénéficier davantage de la croissance potentielle des investissements, tandis qu'un horizon plus court peut nécessiter une approche plus conservatrice pour minimiser les fluctuations de valeur à court terme.

202310 Glossary letters H
I

Un indice de référence est un indicateur utilisé pour mesurer et évaluer la performance d'un portefeuille d'investissement ou d'un actif financier.

Il est composé d'un panier représentatif d'actions, d'obligations ou d'autres instruments financiers, conçu pour refléter le comportement général d'un marché ou d'un secteur financier.

Les investisseurs comparent souvent les rendements de leurs investissements à ceux de l'indice de référence afin de déterminer la performance relative.

Si un portefeuille ou un actif surpasse l'indice de référence, il est considéré comme surperformant, tandis qu'une sous-performance indique des résultats inférieurs à ceux du marché de référence.

Les indices de référence sont essentiels pour évaluer la gestion de portefeuille et pour aider les investisseurs à prendre des décisions éclairées sur leurs placements.

L'indice de rentabilité est une mesure financière qui évalue la rentabilité d'un projet en comparant les bénéfices attendus aux coûts initiaux.

Il est calculé en divisant la somme des flux de trésorerie actualisés positifs générés par le projet par la somme des flux de trésorerie actualisés négatifs représentant les coûts initiaux.

Un indice de rentabilité supérieur à 1 suggère que la valeur actuelle des bénéfices attendus est plus élevée que le coût initial, indiquant ainsi que le projet pourrait être rentable.

C'est un outil essentiel pour les investisseurs et les entreprises qui cherchent à évaluer la viabilité financière d'un investissement et à prendre des décisions informées sur l'allocation de leurs ressources.

A noter que si le terme "indice de profitabilité" est aussi utilisé pour mesurer la rentabilité d'un projet, l'indice de rentabilité compare les flux de trésorerie, tandis que l'indice de profitabilité compare les bénéfices et les coûts actualisés.

L'inflation est un concept économique qui décrit la hausse générale et continue des prix des biens et des services dans une économie sur une période de temps donnée.

Cela signifie que, en moyenne, les consommateurs doivent dépenser davantage pour acheter les mêmes biens et services qu'auparavant.

L'inflation est généralement exprimée en pourcentage et est mesurée périodiquement, souvent mensuellement ou annuellement, à l'aide d'indices des prix à la consommation.

Elle peut être causée par divers facteurs, notamment une demande accrue, des coûts de production plus élevés, des pressions sur les salaires, ou l'expansion de la masse monétaire.

Une inflation modérée est généralement considérée comme bénéfique pour stimuler l'activité économique, mais une inflation trop élevée peut être préjudiciable car elle diminue le pouvoir d'achat des consommateurs, perturbe la stabilité économique et peut nécessiter une intervention monétaire pour la contrôler.

Les intérêts composés sont un concept financier essentiel qui désigne le calcul et l'ajout périodique des intérêts gagnés sur un montant initial (appelé le principal), à la somme totale.

L'élément fondamental des intérêts composés est que les intérêts précédemment acquis sont inclus dans le calcul des intérêts futurs, ce qui entraîne une croissance exponentielle de l'investissement ou de la dette au fil du temps.

Contrairement aux intérêts simples, où les intérêts ne sont calculés que sur le principal initial, les intérêts composés permettent au capital de se multiplier rapidement.

C'est une méthode d’investissement qui a grandement participé à la richesse de certains entrepreneurs comme Warren Buffett.

L'investissement socialement responsable (ISR) est une approche de gestion de portefeuille qui intègre des considérations sociales, environnementales et de gouvernance (ESG) dans le processus de sélection et de gestion des investissements.

L'objectif de l'ISR est de générer des rendements financiers tout en ayant un impact positif sur la société et l'environnement.

Les investisseurs ISR cherchent à investir dans des entreprises ou des projets qui respectent des critères éthiques et durables, tels que la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la promotion de la diversité et de l'équité au sein de l'entreprise, ou le respect des droits de l'homme.

Ils évitent souvent les entreprises impliquées dans des activités controversées, telles que le tabac, les armes ou les énergies fossiles.

Cette approche gagne en popularité car de plus en plus d'investisseurs reconnaissent l'importance de l'impact social et environnemental de leurs placements, en plus de leurs rendements financiers.

202310 Glossary letters I
J

Un junk bond, ou obligation pourrie, est une obligation émise par une entreprise ou une entité dont la qualité de crédit est considérée comme inférieure à celle des émetteurs plus solides.

Ces obligations présentent un risque de défaut plus élevé, d'où le terme "junk," mais elles offrent généralement des rendements plus élevés pour compenser ce risque.

Les investisseurs dans les junk bonds sont susceptibles de recevoir des taux d'intérêt plus élevés, mais ils doivent également être prêts à accepter un risque plus élevé de non-remboursement.

202310 Glossary letters J
K

Un krach désigne une chute brutale et spectaculaire des prix des actifs, tels que les actions, les obligations ou les biens immobiliers, sur les marchés financiers.

Cette baisse soudaine et significative est souvent déclenchée par des facteurs tels que la panique des investisseurs, des événements économiques ou politiques majeurs, des bulles spéculatives qui éclatent, ou des déséquilibres importants dans l'économie.

Les krachs sont généralement accompagnés d'une forte volatilité, de ventes massives d'actifs et de perturbations importantes sur les marchés.

Les krachs boursiers, en particulier, peuvent avoir un impact significatif sur l'économie globale, provoquant des récessions et des crises financières.

Les autorités financières et les gouvernements mettent souvent en place des mesures d'urgence pour stabiliser les marchés et atténuer les conséquences économiques des krachs.

202310 Glossary letters K