24 mars 2022

4 min à lire

Gestion financière et epargne

La pension anticipée : comment ça fonctionne ?
FWU Expert Corner Logo

FWU - Expert Corner - FWU AG

Partout en Europe, les travailleurs espèrent pouvoir prendre une retraite avant l’heure. Et la Belgique ne fait pas exception à la règle ! De nombreux Belges se renseignent chaque année sur la retraite anticipée, et sur le montant de leur pension.

Mais qu’est-ce que la pension anticipée ? Qui peut la prendre ? Et dans quelles circonstances ?

Il est possible de prendre votre retraite anticipée dans le cadre sécurisé de la loi, et en dehors de ce cadre. Forward You vous explique tout sur la préretraite en Belgique !

La notion de retraite anticipée selon la loi

Le gouvernement belge a listé certaines catégories de travailleurs qui peuvent prendre une retraite avant l’heure. Aujourd’hui, l’âge légal de la pension est fixé à 65 ans. Il est prévu qu’il passe à 66 ans au 1er février 2025, et à 67 ans au 1er février 2030.

En tant que salarié, vous devez informer votre employeur que vous prenez votre retraite. Sinon, votre contrat de travail se poursuit automatiquement.

En tant que fonctionnaire, votre contrat de travail prend automatiquement fin à l’âge légal de la retraite. Avec l’accord de votre employeur, vous pouvez choisir de continuer à travailler.

pexels-huy-phan-1377055
Tout le monde peut-il partir en retraite anticipée ?

Même si la loi s’applique à tous, certains salariés et fonctionnaires sont éligibles à la pension anticipée, dans des conditions bien précises.

Ainsi, si tout le monde peut choisir de prendre sa préretraite, tout le monde ne peut pas bénéficier du cadre légal de la retraite anticipée.

Il faut, pour ce faire, appartenir à certaines catégories de travailleurs, et justifier d’un certain nombre d’années de travail ainsi que d’un âge déterminé.

À quel âge peut-on prendre sa pension anticipée ?

Comme souvent, les régimes de retraite ont changé au fil des années en Belgique. Il y a donc plusieurs circonstances à explorer pour définir le nombre d’années de travail à justifier dans le cadre de la préretraite légale.

Le régime normal

Aujourd’hui, la retraite anticipée légale est une option pour les travailleurs dans les situations suivantes :

  • Ils ont 60 ans et peuvent justifier de 44 ans de carrière ;

  • Ils ont 61 ans et peuvent justifier de 43 ans de carrière ;

  • Ils ont 62 ans et peuvent justifier de 43 ans de carrière ;

  • Ils ont 63 ans et peuvent justifier de 42 ans de carrière.

Il s’agit alors du régime normal, appliqué de manière générale en Belgique.

Les mesures transitoires basées sur la date de naissance

Mais les choses sont encore différentes en fonction des années de naissance des travailleurs. À cause des changements de loi et des réformes, tous les Belges ne sont pas logés à la même enseigne.

Ainsi, les travailleurs nés avant le 1er janvier 1956 justifiant d’au moins 32 ans de carrière en 2012 peuvent prendre leur retraite anticipée à 62 ans, après une carrière de 37 ans.

Le calcul de la durée de la carrière se base sur :

  • Les années d’au moin 104 jours ;

  • Sans prendre en compte la durée d’obtention d’un diplôme ;

Sans prendre en compte les coefficients de majoration des jetons de présence préférentiels.

Les travailleurs nés avant le 1er janvier 1958 ont droit à une réglementation encore plus favorable. Ils peuvent prendre leur retraite anticipée dans les conditions suivantes :

  • À 61 ans s’ils justifient de 43 ans de carrière ;

  • À 62 ans s’ils justifient de 42 ans de carrière ;

  • À 63 ans s’ils justifient de 41 ans de carrière.

Quelles années de travail sont prises en compte par la loi ?

Pour calculer correctement le nombre d’années de travail que vous pouvez justifier, voici les conditions à remplir.

Les années travaillées

Les années travaillées sont prises en compte si elles ont été effectuées :

  • Dans un régime de retraite belge ;

  • Dans une institution de l’Union Européenne ;

  • Dans un pays de l’Espace économique européen et en Suisse ;

Dans un pays avec lequel la Belgique a conclu un accord bilatéral.

Les années non travaillées

Les années suivantes sont prises en compte, même si elles n’ont pas été travaillées :

  • Les congés maladie ;

  • Les périodes de chômage ;

  • Les crédit-temps motivés pour les salariés ;

La cessation d’activité pour élever un enfant de moins de 6 ans.

Les années de service militaire

Les années de service militaire sont également prises en compte dans le calcul.

L’importance de votre statut de travailleur pour le calcul de la retraite anticipée

Enfin, la dernière caractéristique prise en compte pour le calcul de votre pension anticipée sous le régime légal est votre statut de travailleur.

La retraite anticipée pour les fonctionnaires

En votre qualité de fonctionnaire, certaines périodes particulières sont prises en compte dans le calcul de votre retraite anticipée :

  • Les prestations en tant que fonctionnaire titulaire, ou équivalent ;

  • Les prestations d’intérimaire statutaire de l’enseignement qui ont donné lieu à une titularisation ;

  • Les services en qualité de mandataire politique ;

  • Les services de sapeur pompier volontaire, qui ont donné lieu à une retraite en tant que pompier professionnel.

La retraite anticipée pour les salariés

En la qualité de salarié, seules les années comptant au moins 104 jours travaillés comptent. Ce chiffre est issu du calcul d’⅓ d’un régime de travail à temps plein.

Le montant de votre pension sera-t-il inférieur si vous prenez une retraite anticipée ?

Si vous rassemblez les conditions précédentes, vous pouvez bénéficiez d’une préretraite légale. Toutefois, gardez bien à l’esprit qu’avec une retraite anticipée, le montant de votre pension sera inférieur au taux plein normal.

La raison est simple : en prenant votre pension anticipée, vous travaillez moins d’années. Vous cotisez moins, donc vous percevez une pension moindre.