Glossaire de l'Investissement

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXY ∙ Z

  • Macroéconomie

  • Marché baissier

  • Marché boursier

  • MIF - Marché d'instruments financiers

  • Marché haussier

  • Marché monétaire

  • Marché parfait

  • MTM - Mark-to-market

  • Masse monétaire

  • Microéconomie

  • Micro-finance

  • Moins-value

  • Momentum

Macroéconomie

La macroéconomie est une branche de l'économie qui se concentre sur l'étude de l'économie dans son ensemble, en examinant des agrégats tels que la production nationale, l'emploi, l'inflation et les taux de change.

Elle vise à comprendre les tendances et les phénomènes économiques à grande échelle pour aider à informer les politiques économiques et les décisions gouvernementales.

Marché baissier

Un marché baissier, ou bear market, se réfère à une période prolongée au cours de laquelle les prix des actifs financiers, comme les actions, connaissent une baisse significative.

Pendant un marché baissier, les investisseurs sont souvent pessimistes quant aux perspectives économiques, ce qui conduit à une vente massive d'actifs.

Les marchés baissiers peuvent être déclenchés par divers facteurs tels que des conditions économiques défavorables, des tensions géopolitiques, ou des événements imprévus.

Les investisseurs sont généralement plus enclins à vendre leurs actifs dans l'attente de pertes supplémentaires.

Les marchés baissiers peuvent présenter des défis pour les investisseurs et peuvent être associés à des périodes de récession économique.

Cependant, il est important de noter que les marchés financiers sont cycliques, et un marché baissier peut être suivi d'une période de marché haussier où les prix se redressent.

Marché boursier

Un marché boursier est un lieu où les investisseurs achètent et vendent des titres financiers tels que des actions, des obligations, des matières premières, et d'autres instruments financiers.

Ces marchés permettent aux entreprises de lever des capitaux en émettant des actions ou des obligations, tandis que les investisseurs peuvent acquérir des participations dans ces entreprises ou négocier des titres entre eux. Ils varient en taille, en réglementation et en sophistication, avec des bourses mondiales bien établies telles que le NASDAQ aux États-Unis ou le CAC 40 en France.

Les marchés boursiers sont à la fois essentiels pour l'économie mondiale et influencés par une multitude de facteurs, notamment l'actualité économique, politique et les sentiments des investisseurs, ce qui peut entraîner une volatilité des prix. Les termes "marché financier" et "marché boursier" sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais ils se réfèrent en réalité à des concepts légèrement différents dans le monde de la finance.

Le marché financier englobe un ensemble beaucoup plus vaste d'instruments financiers que le marché boursier, qui se limite généralement aux actions d'entreprises cotées en bourse.

En outre, les transactions sur le marché financier peuvent avoir lieu sur une variété de plateformes, y compris les bourses (marchés boursiers), mais aussi les marchés de gré à gré (over-the-counter, OTC), les marchés électroniques ou d'autres marchés spécialisés.

MIF - Marché d'Instruments Financiers

Le Marché d'Instruments Financiers (MIF) est une réglementation européenne qui vise à harmoniser et à réguler les marchés financiers au sein de l'Union européenne.

Mise en place en 2007 avec la directive MiFID (Markets in Financial Instruments Directive), elle a été révisée en 2014 avec MiFID II pour renforcer la transparence et la protection des investisseurs.

Le MIF introduit des règles et des normes pour les services d'investissement, les marchés financiers et les intermédiaires financiers opérant dans l'UE.

Il encourage la concurrence, la transparence des transactions financières et la protection des investisseurs en imposant des exigences strictes en matière de déclaration d'information et de meilleures pratiques.

Le MIF s'applique à un large éventail d'instruments financiers, y compris les actions, les obligations et les produits dérivés, contribuant ainsi à créer un cadre réglementaire unifié pour les marchés financiers européens.

Marché haussier

Un marché haussier, ou bull market, est une période prolongée au cours de laquelle les prix des actifs financiers, tels que les actions, augmentent de manière significative.

Pendant un marché haussier, l'optimisme et la confiance des investisseurs sont élevés, ce qui stimule la demande d'actifs.

Les investisseurs ont tendance à anticiper des rendements positifs à long terme, encourageant ainsi l'achat d'actions et d'autres instruments financiers.

Les marchés haussiers sont souvent associés à des périodes de croissance économique, d'innovation ou de politiques monétaires accommodantes.

Cependant, il est important de noter que les marchés financiers sont cycliques, et un marché haussier peut être suivi d'une période de marché baissier où les prix diminuent.

Marché monétaire

Le marché monétaire est un segment du marché financier où les institutions financières et les entreprises se prêtent de l'argent à court terme, généralement pour des périodes allant jusqu'à un an.

Il se caractérise par des investissements à faible risque et une grande liquidité. Les instruments du marché monétaire comprennent les bons du Trésor, les certificats de dépôt, les acceptations bancaires et d'autres titres à court terme.

Ce marché facilite la gestion de la trésorerie et la régulation des liquidités pour les participants.

Marché parfait

Le marché parfait est un concept utilisé en économie pour décrire un marché hypothétique qui remplit certaines conditions idéales.

Dans un marché parfait, il y a un grand nombre d'acheteurs et de vendeurs, tous les produits sont identiques, les informations sont parfaitement disponibles, les coûts de transaction sont minimes, et les participants ont une parfaite mobilité.

En outre, dans un marché parfait, l'offre et la demande déterminent les prix, et aucun participant individuel n'a un impact significatif sur le marché.

Ce concept sert de point de référence pour comprendre comment les marchés fonctionnent dans des conditions idéales, même si dans la réalité, de tels marchés parfaits sont rares.

Les marchés réels peuvent présenter des imperfections et des frictions qui les éloignent du modèle du marché parfait, mais ce dernier reste une référence utile pour l'analyse économique théorique.

MTM - Mark-to-market

Le mark-to-market (également écrit mark to market) est une méthode comptable qui consiste à évaluer régulièrement la valeur actuelle d'un actif ou d'un passif en fonction des prix du marché actuels.

Cette évaluation fréquente permet de refléter les fluctuations de la valeur des actifs et des passifs dans les états financiers, ce qui peut avoir un impact sur les bilans et les résultats des entreprises.

Cette méthode est couramment utilisée pour les investissements financiers, en particulier dans les marchés financiers.

Masse monétaire

La masse monétaire désigne la quantité totale d'argent en circulation dans une économie à un moment donné.

Elle englobe l'argent physique (pièces et billets) ainsi que les dépôts bancaires et d'autres formes d'argent facilement accessibles.

La masse monétaire est divisée en différentes catégories, telles que M1 (argent liquide et dépôts à vue) et M2 (M1 plus des dépôts à terme et d'autres formes d'épargne).

Elle joue un rôle clé dans la régulation économique et monétaire.

Microéconomie

La microéconomie est une branche de l'économie qui se concentre sur l'étude du comportement économique des individus, des entreprises et des marchés.

Elle examine comment les agents économiques prennent des décisions concernant la production, la consommation, les prix, la concurrence et l'allocation des ressources limitées dans des marchés spécifiques.

La microéconomie se penche sur des questions telles que l'offre et la demande, la fixation des prix, les coûts de production et les choix des consommateurs.

Micro-finance

La micro-finance est une approche financière qui vise à fournir des services financiers, tels que des prêts, des épargnes et des assurances, aux populations à faible revenu qui n'ont pas accès aux services bancaires traditionnels.

Cette pratique vise à soutenir les entrepreneurs et les petites entreprises dans les économies émergentes en leur offrant un accès à des capitaux modestes pour développer leurs activités. Les institutions de micro-finance peuvent être des banques, des coopératives de crédit ou d'autres entités spécialisées.

L'objectif principal est de stimuler l'autonomisation économique des individus défavorisés en leur donnant les moyens de créer ou de développer des entreprises, souvent de petite échelle.

La micro-finance joue un rôle crucial dans la réduction de la pauvreté en fournissant des solutions financières adaptées aux besoins des populations à faible revenu, favorisant ainsi l'inclusion financière et le développement économique local.

Moins-value

La moins-value se produit lorsque la valeur de vente d'un actif est inférieure à son coût d'achat initial.

En d'autres termes, c'est un perte financière que les investisseurs peuvent subir lorsqu'ils décident de vendre un actif qui a perdu de la valeur depuis son acquisition.

Les moins-values sont courantes dans le monde de l'investissement, et elles peuvent être générées par divers facteurs tels que les fluctuations du marché, les changements économiques, ou des décisions d'investissement qui n'ont pas été fructueuses.

Momentum