30 novembre 2021

5 min à lire

Investissement et assurance-vie

La gestion active ou passive de l’investissement
Nicholas Flaherty Image

Nicholas Flaherty, Investment Strategist at FWU Invest S.A.


Le monde de l’investissement est divers et varié, c’est ce qui fait sa force et sa complexité. En vous adressant aux bons conseillers, vous pouvez choisir des actifs et investissements qui correspondent à votre profil d’investisseur et à vos attentes.

Lors du choix d'un fonds d'investissement, il est ainsi essentiel de savoir si vous optez pour un fonds commercial « actif » ou « passif », car cela peut avoir un impact non négligeable sur votre rendement et les coûts que vous aurez à payer. 

Mais quelle est la différence entre investissement actif ou passif ? Passons en revue les différents aspects techniques qui les composent !

L’investissement actif et passif : quelles différences ?

Tout d'abord, un petit arrêt est nécessaire sur les définitions. Qu'entend-on par « actif » et « passif » dans ce contexte ?

pexels-roberto-lee-cortes-2908852
L’investissement actif : la définition

Actif signifie qu'il y a des gestionnaires de placements qui choisissent « activement » les titres qui entrent dans le fonds. Pensez à des analystes/économistes/gestionnaires de portefeuille qui analysent l'économie, passent en revue les bilans des entreprises, rencontrent la direction de l'entreprise… Et en fonction de tous ces détails techniques, ils choisissent dans quel actif investir. Ils analysent ainsi ce qu’ils pensent être les meilleurs investissements.

Les investisseurs actifs ont donc une interaction constante avec leur portefeuille. Ils calculent et prennent en compte les chiffres passés pour essayer de déduire les chiffres futurs. Que ce soit vous (si vous vous y connaissez suffisamment en investissement) ou un expert que vous engagez, la gestion active implique de faire des choix presque quotidiens.

Et pour cause : elle a comme finalité de battre les rendements moyens du marché boursier. Vous (ou l’expert) choisissez d’investir dans des actifs particuliers pour maximiser votre investissement. Vous devez ainsi savoir quand faire pivoter une action, une obligation ou tout autre support d’investissement.

Cela vous permet d’avoir un visuel et un avis sur le meilleur moment pour vendre et pour acheter.

Les fonds communs de placement gérés activement ou les Fonds Négociés en Bourse (FNB) à gestion active en sont des exemples parfaits.

L’investissement passif : la définition

Investir en passif est une démarche toute autre. L’investisseur passif en bourse est celui qui ne fait aucun changement, malgré les fluctuations des cours.

Il n'y a alors pas d'armée d'analystes qui recherchent les meilleurs investissements, personne ne les gère « activement ». En effet, le processus d'investissement est beaucoup plus simple : il s'agit de la réplication d'un indice, ce qui signifie qu'aucune analyse n'est nécessaire. 

En pratique, il faut seulement 2 ou 3 « gestionnaires », dont le seul rôle est de copier au mieux un indice, comme le Dax ou le S&P 500.

Par exemple :

L'indice S&P 500 contient 500 actions, classées en fonction de leur taille. Leur taille est définie comme la valeur marchande totale. Le rôle du gestionnaire passif est alors d'acheter ces 500 actions dans la même proportion que l'indice, et de reproduire sa performance. Pas de graphiques sophistiqués ou de réunions avec la direction des entreprises : il suffit de répliquer l'indice.

Investissement actif ou passif : quel est le meilleur choix ?

Maintenant que vous en savez plus sur la définition des fonds actifs et passifs, vient la question la plus importante : laquelle de ces approches est la meilleure ? Eh bien, comme disent toujours les économistes, ça dépend !

pexels-sean-valentine-3341710
L’investissement actif

Particulière dans sa catégorie, la gestion active possède des avantages et des inconvénients.

Investir dans un actif et le gérer au quotidien implique la possibilité de battre le rendement du marché. Une possibilité très large, qui fait de l'œil à de nombreux investisseurs.

En outre, une gestion active vous permet de profiter d’une certaine flexibilité. Les gestionnaires actifs ne sont pas tenus de suivre un index déterminé : ils peuvent investir dans les actions qu’ils désirent. Et surtout, ils ont la possibilité de ne pas investir dans les mêmes domaines : en diversifiant leurs actifs, ils maximisent leur chance de rendement.

Toutefois, la gestion dynamique d’un actif tangible possède également des inconvénients. La première chose est qu’une gestion active engendre souvent des frais plus élevés. Et pour cause : elle nécessite bien plus de travail d’expertise et d’analyse que la gestion passive. Ce sont donc des frais à prendre en compte lorsque vous calculez le rendement de votre investissement.

En outre, il existe une idée reçue selon laquelle l’investissement actif comporte plus de risques. De fait, si on ne choisit pas les bons actifs, on peut être amené à subir des pertes. Cependant, il convient de souligner que certains investissements passifs peuvent s’avérer plus risqués que les investissements actifs.

C’est pour cette raison que chez Forward You, nos clients ont fait le choix logique de se baser sur un algorithme intelligent grâce à notre produit Forward Quant. L’algorithme analyse l’état du marché actuel, le profil d’investisseur et les chiffres passés pour parvenir aux conclusions qui s’imposent pour l’avenir. Et c’est selon ce raisonnement rationnel expert que les choix des actifs sont faits.

Forward Quant : équilibre parfait entre rendement et sécurité
L’investissement passif

Acheter des actifs financiers et ne pas intervenir dans leur gestion est également une attitude qui comporte des avantages et des inconvénients.

L’avantage le plus important d’un investissement passif est qu’il coûte beaucoup moins cher. Vous n’avez pas à payer d’équipe d’analyste ou de temps passé sur votre portefeuille d’actifs : les fonds passifs sont essentiellement des copies, qui suivent l’indice qu’ils utilisent comme référence.

Or, les actifs d’un fonds indiciels sont toujours parfaitement identifiables : vous savez ainsi de quoi il en retourne en un coup d'œil.

Pour conclure cette comparaison, terminons avec les inconvénients des fonds passifs. Ces derniers sont limités à un indice spécifique ou à un ensemble prédéfini de placements. La variation est très faible, voire impossible. Et comme les fonds passifs ne font que copier l'indice et prennent également des frais, cela signifie que, par définition, le rendement obtenu par les investisseurs sera toujours inférieur à celui de l'indice - ils peuvent être sûrs qu'ils ne surperformeront jamais l’ensemble du  marché  !

Vous devrez ainsi vous contenter de petits rendements, même pendant les périodes de fortes fluctuations des cours.

À qui confier votre gestion active des placements ?

Entre gestion active et gestion passive, il y a tout un monde. Si vous choisissez l’option de maximisation de votre investissement avec une gestion active, il y a un autre élément auquel vous devez faire attention.

En effet, de nombreux investisseurs se qualifient d’experts, alors que ce n’est pas du tout le cas. Ce n'est pas parce que quelqu'un porte un costume cher et conduit une belle voiture qu'il devient un gourou de l'investissement. 

En fait, ce que beaucoup font, c'est ce que l'on appelle le « closet indexing » : ils font semblant d'adopter un comportement « actif », mais utilisent en réalité l'approche passive, consistant à acheter les valeurs phares de l'indice. En bref, ils appliquent des frais de gestion très élevés alors qu’ils ne gèrent rien du tout.

Il existe toutefois des gestionnaires actifs qui ont les compétences nécessaires pour battre le marché et, par conséquent, obtenir un rendement nettement supérieur à celui d'un simple placement indiciel. C’est par exemple notre cas chez Forward You. 

Nous avons opté pour une gestion active des investissements afin d’offrir les meilleures opportunités à nos clients. Mais au lieu de prendre le risque de soumettre ces choix rationnels au jugement humain, nous proposons une gestion algorithmique avec Forward Quant, qui repose uniquement sur des faits et des données.

Cette gestion par algorithme offre de nombreux avantages. Vous profitez d’un très large portefeuille d’actifs, dans tous les domaines et à l’échelle mondiale. Mais surtout, votre investissement est ajusté en fonction de l’évolution du marché et de votre profil d’investisseur, afin de vous offrir les meilleures opportunités en termes de rentabilité. Toutes les deux semaines, nous procédons à un renouvellement complet de votre portefeuille automatique, selon des données et statistiques concrètes.

Des meilleures chances de rentabilité et une réflexion algorithmique inébranlable : faire confiance à FWU, c’est faire le choix le plus logique.

C'est parti
FWU Logo
Prêt à épargner pour l’avenir ? Nous vous mettrons en contact avec un conseiller dans votre région.
1 2
Suite