23 septembre 2021

6 min à lire

Investissement et assurance-vie

Investir son argent : 6 erreurs à éviter
Nicholas Flaherty Image

Nicholas Flaherty, Investment Strategist at FWU Invest S.A.


Investir n'est pas une activité facile. Mais bien sûr, c'est ce que nous disons en tant que spécialiste de l'investissement ! L’investissement est une discipline qui implique une bonne connaissance des marchés ainsi qu’une expertise particulière pour assurer la réussite de ce pari pris sur l’avenir.

Toutefois, il est possible d’apprendre à investir son argent en appréhendant notamment le fonctionnement général de l’investissement, et surtout les erreurs à ne pas commettre. 

Et pour cause : dans ce milieu, il existe de nombreux écueils dans lesquels il est préférable de ne pas tomber.

Voici donc la réponse à la fameuse question : quelles sont les 6 erreurs à éviter afin d’investir son argent intelligemment ?

1.
Ne pas vouloir investir sur le marché des actions

Il est tout à fait compréhensible d'être inquiet à l'idée d'investir l’argent durement gagné dans ce qui est perçu comme  un domaine à risque. Néanmoins, le coût d’opportunité lié au refus de se placer sur le marché des actions peut être très important. 

Ce que nous entendons par coût d'opportunité, c'est le « et si… », le manque à gagner : ce que vous auriez pu obtenir en vous intéressant de plus près au marché des actions. 

Par exemple, depuis la crise financière un portefeuille mondial diversifié a rapporté plus de 340 %, alors que l'argent placé sur un compte bancaire a engendré un gain proche de 0. 

Le secret de la réussite pour trouver le meilleur investissement sur le long terme, c’est la diversification des portefeuilles d’actifs. En ne plaçant pas vos œufs dans le même panier, vous échelonnez les risques de perte et maximisez les opportunités pour faire gonfler votre bénéfice. 

C’est pour répartir vos actifs que FWU a donné naissance à l’algorithme d’investissement sur lequel est fondée notre assurance-vie en unités de compte Forward Quant, fondée sur la finance quantitative. Votre portefeuille varie en fonction des fluctuations (phénomène expliqué par la volatilité en finance), et votre investissement est diffusé entre différentes catégories afin de le sécuriser sur le court et sur le long terme.

2.
Ne pas se diversifier

Cette erreur, que nous avons constatée à maintes reprises, peut être extrêmement néfaste pour votre argent. Le Japon nous en donne l’exemple parfait. 

Un investisseur japonais qui aurait commencé à investir au début des années 1990 et n'aurait investi que dans des actions japonaises, aurait connu un énorme krach boursier suivi d'un effondrement économique prolongé. 

À ce jour, cet investisseur n'aurait toujours pas de rendement positif. En fait, il aurait même perdu près de 20 % de sa valeur financière ! 

En revanche, si ce même investisseur avait investi à l'échelle mondiale à la même époque, il aurait bénéficié de l'essor de la Chine et d'autres marchés émergents, ainsi que du marché haussier des entreprises technologiques américaines, ce qui aurait entraîné une augmentation de plusieurs multiples de l'investissement initial.

Là encore, c’est dans un objectif de diversification maximale que nous vous proposons la mise en place d’un portefeuille mondial : avec l’expertise de Forward You, vous profitez d’un investissement varié dans différents actifs, aux quatre coins du monde. Actions, obligations à taux fixe, instruments du marché monétaire, matières premières, immobilier… Nous vous donnons accès à des investissements divers et variés pour faire fructifier votre argent.

3.
Faire confiance aux « gourous »

Il s’agit d’un instinct humain que de vouloir faire confiance aux « experts » pour trouver le meilleur investissement et faire fructifier son argent. Le fait de savoir que son argent est géré par quelqu'un qui sait vraiment ce qu'il/elle fait et qui est digne de confiance procure un sentiment de confort. 

Le problème est que, dans le domaine de la finance, de nombreuses personnes se déguisent et utilisent leurs compétences commerciales pour convaincre les gens d'investir avec eux, alors qu'elles n'ont souvent pas l’expertise requise, et ne sont parfois même pas dignes de confiance. Ils font alors tous les mauvais choix, ce qui engendre un très mauvais investissement avec un rendement quasi nul.

Bernie Madoff est un exemple percutant : de nombreux investisseurs ont perdu toutes leurs économies à cause de lui. Il ne faut pas trop écouter les investisseurs « superstars », qui sont probablement bien meilleurs pour se vendre que pour investir.

4.
Laisser ses émotions prendre le dessus

Les émotions et l'investissement ne font pas bon ménage : elles peuvent conduire à des erreurs potentiellement dramatiques. La peur peut être particulièrement préjudiciable

Pour éviter que vos investissements ne pâtissent de vos peurs et doutes, Forward You a créé de toutes pièces un algorithme logique au raisonnement purement rationnel. C’est sur ce schéma d’objectivité que nous mettons en place le contrat d’assurance-vie en unités de compte Forward Quant qui convient le mieux à votre situation. Purement mathématique, cet algorithme automatique évite de faire les mauvais choix, qui peuvent coûter très cher. 

Lorsque les marchés sont en chute libre comme en 2008 ou lors de la crise de la Covid en 2020, la peur peut s'emparer complètement des investisseurs et les pousser à vendre, de crainte que le marché ne plonge plus. 

Il arrive souvent que le marché s’enfonce davantage, c’est un fait. Cependant, en vendant leurs actions à cet instant-là les investisseurs manquent alors le rebond, qui peut être très rapide. Ce qui signifie que les pertes infligées par la crise passent de temporaires à permanentes. Ces investisseurs ont cédé à la peur au mauvais moment. 

En fait, une très bonne règle implique que lorsque vous êtes confronté à un événement effrayant, vous fassiez l’inverse de ce que vous dictent vos émotions.

Ainsi, tant en 2008 qu'en 2020, investir encore plus était la bonne chose à faire, pour saisir l’opportunité d’entrer sur le marché à des prix très attractifs.

5.
Se laisser séduire par les dernières tendances en matière d'investissement

Bien qu'il existe de véritables thèmes et que certains investissements multisupports s'avèrent être véritablement révolutionnaires, la plupart des gains qui leur sont associés ont tendance à être réalisés avant qu'ils ne soient largement connus. Autrement dit : avant que le grand public n'en entende parler. 

L'exemple incontestable à cet égard est la bulle Internet au début des années 2000. La frénésie gravitant autour d’Internet était telle que les entreprises étaient évaluées non pas en fonction de leur potentiel de gains, mais plutôt en fonction du nombre de clics en ligne qu'elles obtenaient.

Comme d'habitude, les investisseurs particuliers sont arrivés en retard à la fête et se sont retrouvés avec des pertes extrêmement lourdes, dont certaines n'ont jamais été récupérées. 

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'une fois que vous commencez à entendre votre chauffeur de taxi ou un groupe d'amis parler d'un investissement particulier, il est très peu probable que ce soit une bonne idée. Et si vous possédez déjà des titres dans ce secteur, c'est peut-être le bon moment pour les vendre !

6.
Ne pas se montrer patient

Investir dans des actions comporte des risques, ce qui signifie que certaines années, les rendements peuvent être négatifs.

Par conséquent, certains investisseurs commencent leur carrière en voyant leur portefeuille se réduire. Chose qui, bien sûr, en effraie plus d'un. 

Ils se disent alors : « Ce n'est pas pour moi, ça ne marche pas, c'est une arnaque… », et retirent leur investissement dans la foulée.

Bien que cette façon de penser soit compréhensible, il est tout simplement préférable de faire preuve d’un peu de patience et de persévérance

L'investissement n'est pas un chemin direct vers le succès, mais si vous avez mis en place un plan logique, par vos propres moyens ou avec un professionnel, les récompenses viendront d’elles-mêmes avec le temps. 

N'oubliez pas que, même si le marché boursier peut traverser des périodes de turbulence, ce qui compte à terme est que les bénéfices augmentent. À moins qu’un événement de grande ampleur ne se produise et bouscule l’économie mondiale, l’investissement continuera d’offrir un environnement propice à la réalisation de bénéfices.

Investir son argent intelligemment : les écueils à éviter

Enfin, se lancer dans l’investissement implique, comme nous l'avons vu, une certaine préparation en amont. Pour investir son argent, ces 6 erreurs expliquées au préalable sont donc à éviter absolument. Entre l’impatience, la précipitation et le refus de prendre des risques mêmes minimes, l’erreur à éviter dans tous les cas est de ne pas vous poser suffisamment de questions avant de faire un choix.

En effet, faire fructifier son argent nécessite une certaine quantité d’analyses et un savoir-faire mathématique propre au domaine de la finance. Chez FWU, notre objectif est de garantir la rentabilité de votre investissement grâce à la mise en place d’un contrat d’assurance-vie qui correspond à votre situation, à votre goût du risque et à vos envies en termes de prospérité financière.

Grâce à notre connaissance de l’investissement à l’échelle internationale et au fonctionnement logique de notre algorithme, nous prenons les meilleures décisions pour vous, en fonction des circonstances et des fluctuations de l’économie.

Contournez l’erreur à éviter : confiez votre investissement à Forward You et découvrez le principe de Forward Quant et de l’investissement passif !

Forward Quant
FWU Logo
Prêt à épargner pour l’avenir ? Nous vous mettrons en contact avec un conseiller dans votre région.
1 2
Suite