14 octobre 2021

6 min à lire

Investissement et assurance-vie

Assurance-vie : multisupport ou monosupport ?
FWU Expert Corner Logo

FWU - Expert Corner - FWU AG

La réalité est maintenant indéniable : depuis déjà de nombreuses années, le contrat d’assurance-vie est l’épargne préférée des Français. Mais comme il est également connu pour sa souplesse et sa flexibilité, il existe différents types de contrats d’assurance-vie. Notamment deux grandes familles : les assurances-vie multisupport et les assurances-vie monosupport.

Quelles sont les différences entre ces deux contrats ? Et surtout : lequel est le plus rentable ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le contrat multisupport et le contrat monosupport !

Quelle est la différence entre l’assurance-vie multisupport et monosupport ?

Pour appréhender pleinement la notion de contrat multisupport et monosupport, il convient tout d’abord d’établir une comparaison entre ces deux opportunités d’épargne.

pexels-lachlan-ross-7084346
L’assurance-vie monosupport

L’assurance-vie monosupport est une catégorie d’épargne qui repose uniquement sur des actions d’État. Ce qui signifie que les fonds dans lesquels vous investissez vous rapportent un rendement stable, fixé d’avance par le gouvernement.

En réalité, l’assurance-vie monosupport possède une deuxième appellation : l’investissement en fonds en euros. Les fonds en euros possèdent des taux de rentabilité déterminés à l’avance, qui n’évoluent pas au fil du marché.

Ce sont ainsi des investissements fixes, qui vous rapportent exactement ce qui est prévu. Votre investissement reste donc toujours invariablement rentable.

Mais comme tout ne peut pas être parfait, les taux de rendement sont très bas. Ils sont en général situés en-dessous de 1%, ce qui ne permet pas vraiment de faire fructifier votre investissement, mais simplement de le sécuriser.

L’assurance-vie multisupport

Enfin, qu’est-ce que le contrat d’assurance-vie multisupport ? Tout comme l’assurance-vie monosupport, elle implique une deuxième notion : l’assurance-vie en unités de compte.

Contrairement aux fonds en euros, les unités de compte sont soumises aux fluctuations du marché. Cela signifie que les taux de rendement ne sont pas les mêmes chaque jour, et que vous n’avez pas de certitude quant à la rentabilité de votre investissement.

Toutefois, en contrepartie la moyenne de rendement de l’assurance-vie multisupport est bien plus élevée. Les unités de compte sont des supports d’investissement divers et variés, sur lesquels votre assureur choisit d’investir votre argent.

Sur le support mobilier (SICAV, fonds indiciels, obligations…) ou immobilier (SCPI, OPCI…), la valeur des unités de compte varie grandement en fonction des marchés financiers. Mais bien que le degré d’incertitude concernant la rentabilité soit plus élevé, les gains le sont aussi.

Cependant, ce qui rend l’assurance-vie multisupport bien plus avantageuse, c’est qu’elle ne se contente pas uniquement d’investissements en unités de compte, qui peuvent engendrer une perte de capital. 

En effet, ce type d’assurance-vie permet d’investir une partie de votre argent en fonds en euros, et l’autre partie en UC. Vous choisissez le pourcentage de répartition entre les deux, et vous sécurisez ainsi une partie de votre apport tout en essayant de faire fructifier le reste.

La fiscalité des assurances-vie en unités de compte et en fonds en euros

Peu importe le contrat que vous choisissez, les assurances-vie sont soumises à un régime d’imposition très favorable. En effet, seules les plus-values sont taxées, et le taux d’imposition dépend de l’âge de votre contrat d’assurance-vie.

Contrairement à une idée reçue, vous pouvez racheter votre assurance-vie (autrement dit : retirer des sommes, totales ou partielles) à n’importe quel moment.

Les gains générés par des versements effectués avant le 27 septembre 2017 sont soumis à l’impôt progressif sur le revenu. Les prélèvements sociaux (notamment de l’assurance-vie multisupport) qui n’ont pas été payés chaque année sont alors retenus lors du rachat.

Les gains générés à partir du 27 septembre 2017 sont, quant à eux, soumis au prélèvement forfaitaire unique de 12,8%, soit 30% avec les prélèvements sociaux.

Il est également intéressant de préciser que si vous attendez le huitième anniversaire de votre contrat d’assurance-vie, vous pourrez bénéficier d’un abattement annuel de 4 600 € (9 200 € pour un couple marié ou pacsé) sur les gains.

À quels profils correspondent l’assurance-vie monosupport et multisupport ?

Si vous vous renseignez sur la question de l’assurance-vie, vous vous demandez probablement « Assurance-vie fonds en euro ou unité de compte ?  ». Et cette question est tout à fait légitime : est-il plus prudent d’investir dans les UC ou sur un fonds en euro ?

Souvent, les personnes qui souhaitent faire un investissement sur le court terme sans prendre de risque choisissent les assurances monosupport. Stabilité et absence de prise de risque, mais rentabilité très faible.

L’avantage des assurances-vie multisupport est qu’elles peuvent être parfaitement adaptées à vos envies et à votre profil. Ainsi, si vous souhaitez prendre des risques mais pas trop, vous pouvez faire une répartition de 80% de votre argent en fonds en euro, et les 20% restants en UC. 

Au fil de l’évolution de votre investissement, vous pourrez ensuite faire des choix plus drastiques. Mais gardez en tête que les investissements en unités de compte sont en majeure partie plus rentables que les fonds en euros sur le long terme.

Le contrat multisupport est-il trop risqué ?

De prime abord, le choix à faire entre l’assurance-vie en unités de compte ou euros semble être clair : il est préférable de choisir la stabilité de l’assurance-vie sans unité de compte. Parce que, selon les idées reçues, le marché est trop instable et la faillite n’est jamais loin. En réalité, les fonds en unités de compte sont bien plus stables que ce que l’on peut penser.

pexels-laker-6156359
La solidité des assurances-vie multisupport

Même si la valeur des actions fluctue grandement, les fonds UC peuvent être liés aux fonds en euros afin d’obtenir un savant mélange entre stabilité et probabilité de gains.

Si vous connaissez bien le domaine de l’économie et de la finance, vous pouvez ainsi choisir vous-même votre portefeuille d’actifs afin de varier les plaisirs et les rentabilités. Mais si vous n’êtes pas familier avec les fluctuations du marché et les évolutions de l’économie, peut-être est-il préférable de confier la gestion de votre épargne à un professionnel de l’investissement.

C’est pour vous aider à faire fructifier votre investissement qu’avec Forward Quant, Forward You a mis en place un algorithme mathématique, afin de faire les meilleurs choix en fonction de votre profil et de votre prise de risque. Une manière pragmatique d’aborder l’économie, pour maximiser les chances de rendement.

PEA ou contrat multisupport : que choisir ?

Pour conclure la question du risque concernant les assurances-vie multisupport, il est essentiel d’aborder une autre notion : celle du PEA, en comparaison avec le contrat d’assurance-vie.

Le Plan d’Épargne en Actions est un produit d’épargne entièrement réglementé. Souvent d’origine bancaire, il permet d’acquérir et de gérer tout un portefeuille d’actions portant sur des entreprises européennes. Que ce soit des entreprises majeures ou des PME, vous avez donc la mainmise sur les actions que vous possédez.

D’un point de vue factuel, ces deux produits d’épargne sont intéressants. Le PEA offre par exemple une exonération d’impôt plus qu’alléchante après 5 ans d’ouverture, hors prélèvements sociaux.

Toutefois, si vous devez faire un choix, il est préférable de vous orienter vers une assurance-vie multisupport. La raison est simple : ce type de contrat offre plus de possibilités en termes de diversification d’actifs et d’investissements.

Or, la rentabilité d’un contrat en unités de compte dépend de la stabilité et de la variété des actifs. En variant les plaisirs avec une assurance-vie multisupport, vous sécurisez votre investissement !

Comment choisir les unités de compte pour votre assurance-vie multisupport ?

Une fois que vous avez fait votre choix entre une assurance-vie en fonds euros ou multisupport, il faut choisir les actifs dans lesquels vous souhaitez investir.

Et la première règle à suivre si vous vous lancez dans l’investissement, c’est de varier votre portefeuille d’actifs. Avec des investissements partout dans le monde et dans des marchés différents, vous maximisez vos chances de rendement.

Aussi, pour savoir quelle assurance multisupport choisir, il n’est pas question de rechercher la meilleure : c’est à vous de déterminer, grâce aux conseils professionnels de votre assureur, le contrat qui vous correspond le mieux.

C’est pour cette raison que chez Forward You, nous vous proposons la prise en main intégrale de votre investissement. Nous adaptons nos choix à votre profil, à vos envies en termes de prise de risque et de rendement. Et surtout, nous suivons les raisonnements logiques et automatiques de notre algorithme intelligent, fonctionnant 24h/24, afin de prendre les meilleures décisions en fonction de la situation.

Un contrat d’assurance-vie en unités de compte adapté à votre profil, pour un investissement rentable selon vos critères !

L’assurance-vie fonds euros ou multisupport : laquelle choisir ?

Il n’existe pas de classement de la meilleure assurance-vie multisupport ou monosupport. En réalité, tout dépend de vos préférences en termes de rentabilité et de prise de risque. Ce qui compte, c’est de choisir un contrat adapté à vous et à vos besoins.

Sur 2 ans, 8 ans ou 40 ans, la rentabilité ne sera pas la même. Suivez les conseils d’un professionnel avisé, et assurez votre avenir avec une certitude calculée. Trouvez un conseiller proche de vous ici.

C’est parti
FWU Logo
Prêt à épargner pour l’avenir ? Nous vous mettrons en contact avec un conseiller dans votre région.
1 2
Suite