16 novembre 2021

7 min à lire

Investissement et assurance-vie

Les avantages et inconvénients de l’assurance-vie
FWU Expert Corner Logo

FWU - Expert Corner - FWU AG

1,848 milliards d’euros. C’est l’encours des contrats d’assurance-vie tel qu’il est en 2021. Un chiffre très important, qui révèle la confiance des Français en ce produit d’épargne. Mais comme tous les supports d’investissement, l’assurance-vie possède des avantages et des inconvénients.

Et si vous hésitez à vous lancer dans l’aventure de l’investissement en assurance-vie, il est important de prendre les deux en considération. Alors, sans plus attendre, découvrez les inconvénients et les avantages du contrat d’assurance-vie. Est-ce réellement un placement d’opportunité ?

Quels sont les avantages de l’assurance-vie ?

Le monde de l’investissement n’est pas un milieu binaire. Il est impossible de déterminer, avant de l’avoir fait, si un choix est le bon ou le mauvais. En revanche, il y a des chiffres et des données statistiques factuelles à prendre en compte. 

Ces données essentielles vous permettent de mieux appréhender le fonctionnement de l’assurance-vie. Et surtout, tous ses avantages pour votre bien-être financier. De sa raison d’être à son efficacité, découvrez les effets positifs d’un contrat d’assurance-vie.

pexels-cottonbro-4065905
1 - Une enveloppe fiscale libre

Le premier avantage d’une assurance-vie concerne son fonctionnement de base. En effet, si vous vous demandez à quoi sert une assurance-vie, la réponse est simple : à aider les particuliers à mettre de l’argent de côté, et à le faire fructifier.

Peu importe le projet qui se cache derrière et les conditions d’épargne, chaque assurance-vie doit ainsi pouvoir correspondre aux assurés et à leurs besoins. C’est pour cette raison que ce contrat est considéré comme une enveloppe fiscale. Vous placez dans cette enveloppe ce que vous souhaitez : conditions de rentabilité, taux de rendement, capital investi…

Vous avez en outre le choix entre deux types d’assurances-vie, monosupport ou multisupport :

Le contrat monosupport :

avec un capital garanti et un faible taux de rendement, qui permet de sécuriser votre investissement dans les fonds en euros stables, gérés par l’État. Vous ne prenez aucun risque, mais vous gagnez peu.

Le contrat multisupport :

qui lie la stabilité des fonds en euros avec les chances de rentabilité des unités de compte. Les unités de compte sont des actifs influencés par les fluctuations du marché.

Votre assurance-vie peut donc pleinement ressembler à votre projet, et à votre profil d’investisseur. Vous ne prenez pas de risque que vous n’avez pas envie de prendre, et vous n’investissez que ce que vous avez envie d’investir.

2 - Le taux de rendement élevé

D’une manière plus pragmatique, l’indéniable avantage du contrat de capitalisation qu’est l’assurance-vie est sa rentabilité élevée.

Tout dépend évidemment de ce dans quoi vous investissez. Si les fonds en euros ont rapporté en moyenne 1,10% en 2020, les unités de compte ont généralement un taux de rendement supérieur, qui varie en fonction des marchés et des secteurs concernés.

Mais dans tous les cas, ces deux taux sont toujours plus hauts que ceux des livrets A, livrets jeunes ou PEL. Ainsi, si vous vous demandez pourquoi souscrire à une assurance-vie, c’est tout simplement parce qu’il s’agit du produit d’investissement qui a le plus de chance de vous rapporter de l’argent. Et c’est exactement le rôle qu’il remplit.

3 - L’adaptabilité à votre profil

En outre, comme affirmé dans le premier avantage, vous pouvez donner à votre assurance-vie les orientations que vous souhaitez. Ainsi, l’assurance-vie a une utilité primordiale : vous aider à préparer un projet futur.

Que ce soit pour la transmission de votre patrimoine à vos héritiers, pour financer les études de vos enfants ou encore pour votre propre retraite, vous pouvez créer un contrat qui correspond à votre projet.

Or, votre projet est déterminé par une durée précise et des exigences particulières en termes de prise de risque. Il n’existe pas de meilleure assurance-vie : tout est une question d’avoir un contrat en adéquation avec vos objectifs.

C’est pour vous aider à tirer la meilleure rentabilité de votre assurance-vie que chez Forward You, nos assurés peuvent prendre rendez-vous avec un conseiller pour ouvrir un dossier. Que ce soit en visio ou en physique, nous vous aidons à définir exactement vos attentes en termes d’investissement. 

La durée du contrat, l’éventuelle prise de risque et le projet que vous préparez : nous prenons tout en compte pour vous proposer une assurance-vie à votre image.

C’est parti
4 - La flexibilité du contrat

Au-delà des conditions et prérogatives d’exécution de votre assurance-vie, c’est un contrat souple par essence. Contrairement à une idée reçue, l’argent que vous investissez dans votre assurance-vie n’est jamais bloqué. Parfaitement disponible, vous pouvez le récupérer quand bon vous semble en effectuant des rachats.

Les rachats en cours de contrat peuvent être totaux ou partiels. Ils impliquent ainsi de récupérer, tout ou une partie de votre capital et des plus-values.

Si vous récupérez la totalité de votre assurance-vie, le contrat se clôture et vous perdez l’antériorité fiscale, qui peut comporter de nombreux avantages.

Cependant, si votre contrat d’assurance-vie parvient à son terme, vous pouvez choisir de récupérer votre capital sous forme de rente viagère ou autre, en fonction de ce que vous préférez. Dans tous les cas, votre investissement est parfaitement liquide et disponible : vous pouvez le récupérer quand bon vous semble.

Bon à savoir :

Même si l’épargne en assurance-vie est disponible à tout moment, dans la majorité des contrats il s’agit d’un produit d’investissement à long terme. En effet, leur bénéfice augmente graduellement au fil des années. Si vous recherchez un rendement important sur le long terme, il est donc fortement conseillé de ne pas procéder à un rachat anticipé de votre contrat, mais d’aller au bout de la date prévue. Ainsi, vous vous donnez une chance de profiter pleinement des opportunités de rendement qu’offrent les marchés financiers.

5 - Une fiscalité intéressante

Il est important de savoir que chaque rachat partiel se fait selon une répartition des plus-values et du capital. Et comme seules les plus-values sont taxées, une partie de votre rachat est libre d'impôt. Il s’agit d’un avantage fiscal de l’assurance-vie.

La fiscalité de l’assurance-vie peut sembler assez complexe, mais reste toujours avantageuse. En réalité, la fiscalité dépend de l’âge de votre contrat, de l’âge que vous avez au moment de souscrire à une assurance-vie, et du moment où les versements ont été effectués.

Dans tous les cas, vous bénéficiez d’un avantage important de l’assurance-vie après 8 ans de contrat. Une taxation allégée et un abattement annuel de 4 600 € ou de 9 200 € pour un couple : ce qu’il faut pour en faire un investissement des plus intéressants.

6 - La transmission d’un capital hors succession

Enfin, un avantage non négligeable de l’assurance-vie se trouve dans la notion de succession. En effet, ce contrat est souvent sélectionné dans un objectif de transmission de patrimoine. De nombreux assurés choisissent l’assurance-vie, parce qu’un capital transmis dans le cadre de ce support suit une fiscalité bien plus avantageuse que celle des droits de succession.

Et pour cause : l’assurance-vie est hors succession pour toutes les primes versées avant les 70 ans de l’assuré. Et les bénéficiaires des assurances-vie profiteront d’un taux d’abattement individuel très élevé, et d’une taxation avantageuse. L’avantage fiscal de l’assurance-vie avant et après 70 ans n’est pas le même, mais la situation reste très favorable comparé au régime normal des successions.

En effet, en fonction du degré de parenté et du montant hérité, les successions traditionnelles peuvent être taxées jusqu’à 60 %. Un taux bien trop élevé, en comparaison de celui des assurances-vie.

7 - La possibilité de choisir une assurance-vie adaptée à vous

Globalement, les assurances-vie font partie des contrats d’épargne les plus rentables pour un investisseur particulier. Mais il existe en réalité une très grande variété de contrats, à commencer par les variations en fonction du pays où vous vous trouvez.

Par exemple, l’assurance-vie luxembourgeoise possède de très nombreux avantages par rapport à l’assurance-vie française, notamment en termes de sécurité.

Lorsque vous souscrivez à un contrat d’assurance-vie au Luxembourg, vous obtenez le statut de créancier privilégié. Cela signifie que si votre assureur fait faillite, l’ensemble des actifs investis sont en priorité dirigés vers la couverture des engagements d’assurance. Autrement dit : vers les assurés.

Une sécurité supplémentaire qui pourra vous aider à vous lancer dans l’investissement.

Quels sont les inconvénients d’une assurance-vie ?

Après avoir énuméré tous les avantages de l’assurance-vie luxembourgeoise et française, il convient d’évoquer les inconvénients, inévitables pour tous les supports d’investissement.

pexels-cottonbro-4065864
1 - Un rendement en baisse

Actuellement, le principal inconvénient de l’assurance-vie concerne le taux de rentabilité. Surtout celui des fonds en euros, qui est en chute libre depuis de nombreuses années.

Un taux de 1,46 % en 2019 et de 1,10 % en 2020, contre des taux pouvant aller jusqu’à 2,80 % en 2013 : les fonds en euros deviennent de moins en moins rentables pour les assurés. 

C’est d’ailleurs pour cette raison que FWU a décidé de créer des contrats d’assurance-vie exclusivement basés sur les unités de compte, dont la valeur change en fonction des évolutions du marché. Ce choix doublé d’une expertise profondément ancrée, nous permet de vous offrir de meilleures opportunités de rendement. Et nos investissements ne sont pas impactés par la chute des fonds en euros !

Ainsi, même si la rentabilité des fonds en euros ne semble pas vouloir freiner sa descente, ce n’est pas le cas de tous les supports d’investissement de l’assurance-vie.

2 - Les frais de gestion

Une autre ombre au tableau de l’assurance-vie : les frais de gestion. En effet, pour savoir ce que rapporte une assurance-vie exactement, il faut penser à calculer les frais de gestion.

Ces frais sont engendrés par la gestion effectuée par un organisme assureur. Des frais d’entrée, des frais d’arbitrage, des frais de retrait… Il est important de prendre ces frais en compte pour choisir le bon organisme assureur.

En effet, lorsque vous ouvrez votre assurance-vie, vous avez le droit entre une gestion pilotée, une gestion libre ou une gestion par algorithme, comme c’est le cas pour notre produit Forward Quant.

Si votre organisme assureur vous demande des frais d’arbitrage pour une gestion libre, il peut être préférable de ne pas ouvrir votre assurance-vie chez lui. 

En revanche, certains arbitrages méritent les frais de gestion. C’est par exemple le cas des gestions par algorithme ou des gestions par mandat. Vous confiez votre portefeuille d’actifs à un organisme assureur comme FWU, qui s’occupe de le faire évoluer en fonction du marché et de vos attentes. Dans ce cas-là, les frais de gestion ont une utilité toute trouvée : faire fructifier votre argent.

3 - Le risque de perte de capital